• Fleur de cimetière

    Tom et Abby Stuart avaient tout pour être heureux : un mariage parfait, une vie confortable et une merveilleuse petite fille de douze ans, Caitlin. Jusqu’à ce que Caitlin disparaisse sans laisser de traces. Pendant un temps, le couple s’accroche à tous les espoirs, toutes les fausses pistes, mais cette vaine attente et le poids de la culpabilité finissent par avoir raison de leur mariage, brisant leur vie à jamais. Quatre ans plus tard, Caitlin réapparaît, sale, hirsute, et pourtant étrangement calme. La jeune fille refuse d’expliquer ce qui lui est arrivé. Et lorsque la police arrête un suspect lié à l’affaire, Caitlin refuse de témoigner contre lui, laissant les Stuart face à une seule alternative : abandonner l’espoir que justice soit faite, ou prendre les choses en main. Pour Tom, lancé dans une quête obsessionnelle de la vérité, commence alors un voyage qui le conduira à explorer la part d’ombre des êtres qui lui sont chers et à affronter ses propres démons. Mais rien de ce qu’il a vécu jusqu’alors ne l’a préparé à ce qu’il s’apprête à découvrir. A travers ce premier roman, thriller psychologique implacable et étouffant, David Bell interroge le lien père-fille et fouille sans relâche les blessures les plus intimes.

    PARTAGE PAR : Sylvie

    Je n'ai pas ressenti de frissons. Le thème et l'histoire sont sordides: une fillette enlevée, disparue pendant 4 ans, qui ressurgit de nulle part et qui protège son bourreau. Je m'attendais à du suspense à des questionnements psychologiques... Finalement, c'est plat. Je ne me suis sentie proche d'aucun des personnages même pas les parents, la fillette... Bofffff!

    Si quelqu'un l'a lu, je veux bien savoir ce qu'il ou elle en a pensé. Mais avec ce que je viens de d'écrire, si vous ne l'avez pas lu, vous ne serez sans doute pas tenté!!!! LOL"

    "Heureusement j'ai du temps, je ne suis pas frustrée! Jusqu'au bout j'ai cru à un possible rebondissement mais non!!!"


    votre commentaire
  • Fleurs captives

    A la mort de son mari, Corinne retourne dans la demeure parentale en compagnie de ses quatre enfants. Malheureusement, la vie deviendra rapidement un enfer pour cette famille maudite. Pour de sombres histoires d'héritage, l'existence des enfants doit rester cachée aux yeux du père de Corinne, avec lequel elle est brouillée. Sa mère, pour sa part, se montre vindicative et terrible envers eux : sous couvert de les préserver, elle les séquestre dans le grenier avec à peine de quoi subsister. Alors, pour oublier, ils font de cet endroit d'incertitudes et de traumatismes le royaume de leurs jeux et de leurs rêves, le refuge secret de leur tendresse, à l'écart du monde. Mais les jours deviennent des semaines et les semaines des mois. Très loin d'être au bout de leurs surprises, dans cette atmosphère délétère de complots familiaux, leur seul objectif demeure de s'échapper. A n'importe quel prix.

    PARTAGE PAR : Gwen

    "Une série de livres, je n'arrivais pas a décrocher : fleurs captives de Virginia C. Andrews... magnifique (j'ai pleuré pendant 3 tomes sur les 5 :s )"

     


    votre commentaire
  • Une fois ne compte pas

    D'abord, il y a Charlotte, la misanthrope : elle désire ardemment « être seule au monde ». Puis Lorine, la stagiaire timide et maladroite : elle rêve de prendre la place de la Grande Catherine, la rédactrice en chef du journal où elle travaille. Eric a vu sa femme le quitter : il n'a pas réussi à l'aimer, trop occupé à travailler pour oublier qu'il vient d'une famille modeste. Quant à Michèle, 60 ans, après une vie bien rangée, elle donnerait n'importe quoi pour en avoir 40 de moins et faire les 400 coups… Un jour, le destin va leur offrir la possibilité de vivre leur rêve. Lorine prend la place et la vie de la Grande Catherine ; Eric redevient un adolescent qui va pouvoir faire la paix avec sa famille. Michèle rajeunit à vue d'oeil. Et Charlotte se réveille dans un Paris désert…

    PARTAGE PAR : Alveria

    Un livre qui se lit TRES vite ! Il ne surprend pas mais là, c'est pas le but! Est-ce que vivre ses rêves est la solution à notre vie ? ! En tout cas, sympathique! MORALITE : ... (bah jdirais rien)

    votre commentaire
  • La fin d'Alice

    Elle a vingt ans à peine, habite chez ses parents, dans une banlieue cossue, mais elle ne semble pas heureuse, plutôt mélancolique, isolée, et surtout dévorée par un feu intérieur qu'elle dissimule à tous sauf à cet homme à qui elle a décidé d'écrire. Lui a cinquante-quatre ans, il purge depuis plus de deux décennies une peine de prison pour le viol et le meurtre sauvage d'une adolescente de douze ans. La relation épistolaire qu'ils nouent poussera la jeune fille, irrésistiblement attirée par un petit voisin de huit ans son cadet, à passer à l'acte. Tandis que la prédatrice se rapproche de sa proie, le prisonnier, tout en livrant le froid compte-rendu de son quotidien carcéral, dessine les contours de son propre parcours - d'une enfance avilie par une mère déviante à la naissance en lui de ce goût périlleux pour les toutes jeunes filles qui le conduira à la transgression suprême. Constamment sur le fil du rasoir, un roman dérangeant et superbement accompli qui a provoqué une énorme polémique lors de sa publication aux Etats-Unis. Les protagonistes en sont deux pédophiles, un homme qui purge une peine de prison pour l'assassinat d'une enfant, et une jeune fille invinciblement attirée par un tout jeune garçon... Un saisissant réquisitoire compassionnel sur la monstruosité à l'œuvre au cœur de l'âme humaine.

    PARTAGE PAR : Sawsan

    Toujours pas fini  . J'en lis 3 en meme temps... mais dérangeant, j'ai plusieurs fois refermé le livre en me disant que l'auteur était vraiment tordu, mais j'y suis revenue à chaque fois..

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique